Menu Fermer

Musique classique

Une petite formation de musique de chambre ouvre de formidables perspectives et donne accès à un large catalogue d’œuvres fantastiques.

La Vallée des Cloches (Ravel) — avec vibraphone

Étude op 2 n°1 (Scriabine) — avec violoncelle

Concerto pour Soprano Coloratura (Glière) — avec clarinette

Le Septuor Alba est un ensemble de musique de chambre original, créé en 2017 dans l’objectif de jouer la Fantaisie pour thérémin, hautbois, piano et quatuor à cordes de Bohuslav Martinů. Composée en 1944, c’est l’œuvre la plus emblématique du répertoire original de l’instrument.

Laurent Beeckmans, pianiste de l’ensemble, également compositeur et chef d’orchestre, est à l’origine de nombreuses transcriptions pour cet ensemble qui dispose aujourd’hui d’un répertoire éclectique.

Historiquement, le thérémin a tout de suite été associé au piano – notamment grâce à l’incroyable duo formé à l’époque par Clara Rockmore et Nadia Reisenberg. Depuis 2017, un travail de fond avec Laurent Beeckmans entre la France et la Belgique vise à explorer un large répertoire autour de cette formation très classique.

Au Canada, une collaboration fructueuse avec Julien LeBlanc portera ses fruits à l’été 2020 avec plusieurs concerts en perspective.

Un duo inspiré par une œuvre en particulier : l’Oraison d’Olivier Messiaen. Écrite pour sextuor d’Ondes Martenot en 1937, la pièce sera reprise par le compositeur dans son célèbre Quatuor Pour La Fin Des Temps, transcrite pour violoncelle et piano. Ce long chant méditatif au tempo infiniment lent se trouve sublimé par le riche mélange de timbres offert par la combinaison inhabituelle des deux instruments.

Transcriptions baroques et compositions contemporaines permettent de proposer un programme de concert complet. Divers projets sont en cours, notamment avec les organistes Gabit Nessipbaïev, Muriel Groz et Quentin du Verdier.

Avec sa couleur sonore si particulière, le thérémin s’intègre à merveille en contexte symphonique. On compte un certain nombres d’œuvres composées spécifiquement pour thérémin et orchestre : de la musique de film (Spellbound, Ed Wood, etc.), quelques pièces du XX° siècle (un concerto de Fuleihan, la « first airphonic piece » de Schillinger, etc.) et des compositions plus récentes.

Création contemporaine

Un programme de concert complet pour thérémin, 2 altos, violoncelle et piano créé par le brillant compositeur canadien Aleks Schürmer. Flûtiste spécialisé en musique ancienne, Schürmer propose une musique étonnante, inspirée d’une certaine idée du XX° siècle avec des relents baroques et des harmonies particulièrement instables.

Le thérémin est le fil rouge musical d’un projet en perpétuelle évolution initié par l’excentrique Diederik Peeters, entre la performance et le théâtre contemporain.

Ci-contre, une photo de l’improbable installation sonore destinée à la création d’une pièce radiophonique en direct en 2018 à Rennes.

Pédagogie

Il y a tant de choses à raconter ! L’incroyable vie de Lev Sergueïevitch Termen, les débuts de la musique électronique, l’invention du synthétiseur, etc. Joie de partager une passion devant tout type de publics : scolaires, étudiants, adultes…

Faire découvrir le thérémin par la pratique. Plusieurs initiatives existent en ce sens : les académies de thérémin organisées par Thierry Frenkel, l’école itinérante de Dorit Chrysler et plus ponctuellement des ateliers organisés en marge des concert — comme celui proposé à Montréal le 23 août 2019.

En dehors de ces interventions collectives, vous pouvez me contacter pour des cours individuels.

Autres...

Participation régulière à divers projets cinématographiques, du court-métrage d’art et essai jusqu’aux productions internationales, etc.

La Fiera y la Fiesta (2019) – Israel Cárdenas & Laura Amelia Guzmán

Ondes Noires (2018) – Ismaël Joffroy-Chandoutis

Es war einmal in Deutschland (2017) – Sam Gabarski

Lame sonore, Cristal Baschet, Haken Continuum… 

Work in progress…