Menu Fermer

BIOGRAPHIE

picture

Photo © Sara Wass

Jeune musicien français, Grégoire Blanc compte aujourd’hui parmi les rares « virtuoses » du thérémine – cet instrument de musique si particulier.

Le premier contact avec l’instrument en marge d’un cours de physique au lycée a été un vrai déclic, une évidence après quelques années de pratique du violoncelle. Un champ électromagnétique à gauche en guise d’archet, tandis qu’un autre devant l’antenne droite réagit comme une corde invisible… Encouragé à développer une technique de jeu par sa professeure de violoncelle au conservatoire d’Issy-les-Moulineaux, les progrès sont rapides et quelques vidéos sur YouTube attireront vite l’attention d’un large public. La rencontre de théréministes renommés, en particulier Carolina Eyck et Lydia Kavina, lui sera déterminante pour aller plus loin.

Ingénieur diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers, et titulaire d’un Master en sciences de la musique (ATIAM) à l’IRCAM, il décide de se consacrer pleinement à la musique à l’issue de son stage de fin d’études. Régulièrement invité à se produire dans différents contextes à travers le monde : concerts classiques, théâtre et danse, conférences, enregistrements studio,… son projet artistique en construction évolue vers une recherche d’expressivité dans la musique électronique avec la musique classique comme point de départ.

Presse

Interviews radio – télévision :

Presse en ligne :

Presse écrite :

Le Courrier de l’Ouest – 28 avril 2019