Menu Fermer

BIOGRAPHIE

Grégoire Blanc découvre l’existence du thérémin en marge d’un cours de physique au Lycée. Le premier contact avec l’instrument a été un vrai déclic, une évidence après quelques années de pratique du violoncelle. En effet la démarche qui consiste à aller chercher une note dans un espace sans aucun repère reste la même, le musicien délimite la hauteur du son avec l’antenne droite comme s’il avait une corde invisible devant lui.

Encouragé à développer une technique de jeu par sa professeure de violoncelle au conservatoire d’Issy-les-Moulineaux, les progrès sont rapides et quelques vidéos sur YouTube attireront vite l’attention d’un large public. La rencontre de théréministes de renom, en particulier Carolina Eyck et Lydia Kavina permettra d’aller plus loin dans l’expression musicale.

Ingénieur diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers, Grégoire termine ses études par un master en sciences de la musique (ATIAM) à l’IRCAM – l’institut de recherche en acoustique/musique fondé par Pierre Boulez dans les années 1970. A l’issue de ces 6 années d’études supérieures en août 2019, décision inévitable : se consacrer à la musique…

Des perspectives intéressantes semblent s’ouvrir, avec déjà de belles réalisations. Entre autres, parmi les évènements marquants depuis l’été 2018 : plusieurs festivals (le Festival de Musique d’Uzerche, Rivages Électroniques, …), quelques concerts à l’international (au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, à Almaty au Kazakhstan, à Montréal …), et d’autres projets à suivre.

Presse

Interviews radio – télévision :

Presse en ligne :

Le Courrier de l’Ouest – 28 avril 2019